SENEGAL : (221) 30 114 00 08 _ MAURITANIE (222) 33 84 74 15 _ GUINEE BISSAU : (245) 590 20 10 _ MALI : (223) 72 69 12 02 infos@lordibra.net

La réalité virtuelle est “le nouvel outil propre à la communication”, pour Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook, premier réseau social au monde dont le modèle économique est principalement fondé sur la publicité en ligne, a d’ailleurs investi 2 milliards de dollars en 2014 pour racheter Oculus Rift, fabriquant du casque de réalité virtuelle le plus prometteur du marché. L’intérêt des marques pour ce sujet est récent, pourtant la réalité virtuelle, tout comme la réalité augmentée, font partie des technologies prometteuses pour l’avenir de la publicité en ligne. Et particulièrement pour les smartphones.

De la déception des Google Glass à l’enthousiasme de Pokémon GO. La réalité augmentée n’est pas une réelle nouveauté. Souvenez-vous, en 2012, de la frénésie autour des Google Glass : ces lunettes futuristes cachant un écran interactif qui propose des informations complémentaires, en temps réel, afin d’interagir avec son utilisateur au cœur de son environnement quotidien.

Quatre ans plus tard, les Google Glass ont été oubliées mais le principe de la réalité augmentée – utiliser l’environnement réel pour afficher des objets ou interactions virtuelles – n’a jamais été aussi présent. Le mérite en revient à Pokémon GO. L’application qui propose d’attraper les créatures inventées pour les consoles Nintendo est un succès planétaire sur smartphones et engendre des millions de dollars de recettes. De quoi inspirer le monde de la publicité en ligne.

On passe du marché de masse au precise market. Pour continuer à capter l’attention de l’internaute, la publicité en ligne est sans cesse en quête de nouveaux formats. Dans cette optique, la réalité augmentée – ainsi que la réalité virtuelle – fait figure de nouveau souffle, de technologie d’avenir.

Ce qui donne une autre dimension à cette technologie, c’est justement l’évolution des possibilités en matière de data : aujourd’hui, avec les informations récoltées, la publicité est capable de toucher les utilisateurs mobiles au plus proche de leurs attentes. Par exemple, le couponing – proposer une réduction ponctuelle dans un magasin ou sur un produit particulier – combiné à la géolocalisation et à la réalité augmentée, pourra guider l’utilisateur vers l’enseigne la plus proche, à l’aide d’une application de cartographie. Il ne restera plus, pour l’utilisateur, qu’à montrer son coupon directement depuis l’écran de son smartphone, au moment de payer, pour bénéficier de la réduction.

Demain, il sera possible de pointer son smartphone vers un panneau 4×3, à l’aide d’une simple application : le spot TV qui en découle se déclenchera alors instantanément sur l’écran. Puis, à la fin de la séquence, un coupon de réduction sera proposé à l’internaute sur son smartphone, qui se verra ensuite dirigé, depuis la même application, vers le magasin le plus proche afin qu’il utilise ce même coupon. Le tout grâce à la réalité augmentée, au programmatique et à un ciblage ultrafin de l’utilisateur.

La réalité virtuelle arrive bientôt de manière presque omniprésente. Le marché de la publicité ne doit pas rester sur ses acquis et se doit de se tourner vers l’innovation.

Translate »
Share This

Share This

Share this post with your friends!

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :